carriere0

Une grande partie du sous-sol de la commune est creusée de galeries  de carrières souterraines, parfois sur plusieurs étages. Abandonnées depuis plus d’un siècle, ces carrières sont en ruine. Deux  types d’effondrements sont susceptibles de provoquer des mouvements de surface des effondrements de galeries d'une part, des fontis d'autre part.

 

 

Localisation

De Villeneuve à Bayon, une grande partie de la commune située sur le plateau, entre la falaise et le bourg ancien.

 

Nature du danger

Les mouvements de surface, liés aux effondrements des carrières, sont susceptibles d’entraîner des désordres plus ou moins importants sur les habitations pouvant aller de simples fissures jusqu’à des effondrements. Les routes et les terres agricoles peuvent également être impactées.

Effondrement de galerie

Un effondrement de galerie est lié à une rupture de piliers de soutènement. L'effondrement est alors  plus ou moins amorti selon l’épaisseur des couches de terrains sus-jacentes. En surface on observe alors la formation d'une cuvettes dont la profondeur peut aller de quelques centimètres, à peine perceptible, à plus d’un mètre (figure 1).

Figure 1. Effondrement de galerie
a.  piliers de soutènement se fracturent.

b. La rupture des piliers provoque l’effondrement d’une partie de la galerie.

 

 

 

Evolution d'un fontis Un fontis est lié à l’effondrement du toit d’une galerie. Le phénomène se répétant au même endroit, le fontis « vient à jour » et provoque un affaissement localisé du sol de forme conique ou cylindrique (figure 2).

Figure 2. Formation et évolution d’un fontis
a. Le plafond de la galerie se délite et tombe par plaques successives.
b. Le mécanisme se reproduisant, une cloche se forme et progresse vers le haut à travers les couches de terrain.
c. Il se forme un cône d’éboulement sur le plancher de la galerie.
d. Les couches de sous-sol ne suffisent plus pour soutenir la surface. Le fontis vient à jour, c’est à dire parvient à l’air libre.

 

Prévention

Mur fissuréSeule une visite régulière des carrières souterraines permet de surveiller leur état et de prévoir un l’imminence d’un effondrement. Malheureusement les galeries sont souvent inaccessibles.

Dans ce cas, la prévention se limite donc à deux mesures :

• une constructibilité limitée ;
• un contrôle visuel fréquent du sol et des constructions.

 

Contrat d'assuranceVérifier que vous êtes assuré(e) au titre des catastrophes naturelles. Informez-vous sur service-public.fr.

 

 
La Préfecture a doté la commune d’un Plan de prévention de mouvements de terrains (PPRMT). Comme son nom le dit, celui-ci est censé avoir un rôle préventif mais, tel qu’il est rédigé, il a surtout pour objet de protéger la responsabilité de l’État. En tout état de cause, ce document qui a coûté fort cher (on parle de 85 000 € mais la Préfecture ne communique pas sur ce sujet), est inutile en situation de crise.

 

Pendant un effondrement

ou2 • Sauf cas exceptionnel, il est imposible de prédire quand un effondrement de carrière va se produire.
• Au moindre doute, il faut évacuer immédiatement une maison et s'éloigner de la zone touchée.
• Si sortir d'une maison est  impossible, s’abriter sous un meuble solide (une table) éloigné des fenêtres .

 

Après un effondrement
  • Evaluer les dégâts et les dangers, puis informer les autorités
  • Ne regagner une maison endommagée que si cela ne présente aucun risque.
  • Faire l'inventaire de ses dommages et préparer son dossier d'assurance.