mairie

 

 

 

La Mairie n’est installée dans ses locaux actuels que depuis 1988. Auparavant, comme dans beaucoup de villages, elle se trouvait à l’école.

 

 

Après avoir acheté la maison MAINGUENEAU la municipalité, alors dirigée par Jeannine POUILHE, réalisa une rénovation complète du bâtiment en 1987.

 La maison Maingueneau

 

 

 

La maison Maingueneau en 1986, avant que le bâtiment ne devienne la Mairie  
Photo Bernard Sube, Studio Bouyé

 

 

Michèle BOITARD, l’architecte chargée de l’opération, proposa d’installer trois colonnes XVIIe siècle pour donner davantage de solennité aux lieux. En 2005 la municipalité a demandé à Denis BRISSARD, tailleur de pierres, d’y graver la devise de la République, ce qu'il a accepté de le faire gratuitement. Liberté, Égalité et Fraternité sont donc désormais les noms de chacune de ces trois colonnes qui ont été officiellement inaugurées le 14 juillet 1985.

D'où proviennent ces trois colonnes ?

Le 25 mai 1987 la mairie a acheté à Monsieur LABROUCHE, vendeur de matériaux anciens à MONTENDRE, quatre colonnes (1) de récupération en pierre. Ces colonnes proviennent d’une propriété charentaise du XVIIe siècle, un logis à Vibrac, près de BARBEZIEUX, au sud des carrières de Saint-Même en Charente. Dans les communs (2) ces colonnes soutenaient la sablière c’est à dire une grosse poutre maîtresse horizontale qui supporte elle même d’autres pièces de charpente. Or, la moissonneuse-batteuse qui venait d’être achetée ne passait pas dessous. Le propriétaire avait donc décidé de reconstruire un nouveau bâtiment et de vendre l’ancienne structure, pour amortir la dépense, en pierre de récupération.

 

Informations transmises par Jeannine POUILHE
Le Journal de Gauriac n° 65 (juillet 2005) et n° 67 (janvier 2006)

(1) La quatrième colonne, incomplète et en mauvais état, n’a pas été utilisée.
(2) Les communs constituent l’ensemble des dépendances d’une propriété : les cuisines, les écuries, les garages...